>

 

Guérisseur J.J. Lacoffrette
Tél : 04 94 47 57 02 -- 06 09 23 02 65

1193 chemin de vaussiere
83510 Lorgues

France

Espace BLOG
laissez votre avis

De la même façon que l’on peut se purifier par l’eau,  on peut se dégager des mauvaises énergies et des mémoires, de colères, de jalousies, de haines, de rancunes de susceptibilité de… par la respiration, à n’ importe quel moment de la journée, en voiture, au bureau…
Ces mémoires sont comme de la crasse ; si vous l’enlevez tout de suite, elle se nettoie en un coup d’éponge. Si vous attendez une semaine, elle s’enracine, se durci, et pour l’enlever il faut frotter beaucoup plus  fortement et plus  longtemps.
Si vous ne vous purifiez jamais, de jours en jours, vous rajoutez d’autres crasses, qui  s’accumulent, se durcissent, s’épaississent et deviennent des  zones de noirceurs, ou des bouchons.
Les énergies ne circulent plus, la  maladie arrive.
La vie est mouvement, pas de circulation, pas de vie.

     

Méthode:
Avant d’inspirer par le nez, bouche fermée, dites à voix haute  « J’aspire  toutes mes pensées négatives ainsi que  les  mémoires et les énergies associées, de cette journée »  ou mes peurs, mes colères, mes rancunes, mes jalousies …  De toute ma vie depuis ma création … comme vous le voulez.On inspire à fond, bien concentré sur cette pensée.  
On bloque la respiration un instant.  
On expire rapidement et fortement, en pensant au fond de soi qu’on s’en  libère  totalement.   (si possible  fenêtre ouverte) 
On recommence plusieurs fois jusqu’’ à libération totale.
L’utilisation du pendule, à ce moment là peut nous être très utile pour savoir a quel moment le nettoyage est totalement terminé. Pour finir
On  inspire par le nez de l’énergie divine au moins 8 secondes
On bloque au moins 8 secondes pour bien mâcher cette énergie.
On expire lentement et à fond, par le nez, bouche fermée en pensant que cette énergie remplie et purifie tout le moule ainsi libéré.                      
Maintenant c’est à vous de le faire, allez, au travail, et ne dites pas que c’est compliqué, je ne vous croirai pas.

 

conception